Nouvelles et activités

ProTIC 2017: Maillage fructueux entre culture, affaires et numérique

04
Décembre

Chandler, le 30 novembre 2017 — «Dans un monde en perpétuel changement, la meilleure façon de survivre est d’en créer les règles et d’établir des réseaux.» Une citation de Francis Gosselin, docteur en économie, pdg de FG8 Conseils et conférencier, à laquelle adhèrent certainement les 130 professionnels des TIC (technologies de l’information et des communications), entrepreneurs, dirigeants d’organismes et étudiants qui ont participé les 23 et 24 novembre au ProTIC, le 5e colloque annuel du Technocentre TIC.

Plusieurs entreprises et organismes de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine sont engagés sur cette voie et certaines sont même devenues des modèles et des leaders dans leurs domaines respectifs, comme le Festival Musique du Bout du Monde, le Groupe Ohmega et la Corporation d’employabilité et de développement économique communautaire (CEDEC) qui ont présenté leur propre virage numérique lors du ProTIC.

Les participants ont assisté à une conférence sur la fidélisation de la clientèle par l’émotion; ils ont été sensibilisés à la cybercriminalité et les spécialistes parmi eux ont aussi pu participer à un atelier plus poussé sur l’intelligence artificielle. Télus, pour sa part, a offert un Think Tank numérique où la notion de transformation a pris tout son sens en tant que processus d’affaires. Et puisque la culture était au cœur de ce colloque, un atelier participatif sur les alliances stratégiques pouvant être établies entre les affaires et la culture, grâce au numérique, a été offert par Andrée Pelletier de Maëlstrom Créatif.

Un salon techno était également à l’horaire. Rien de tel que d’expérimenter et de toucher: drones, microcontrôleurs, réalité virtuelle et augmentée, géomatique, réseaux et traitement de données, tous présentés par des experts pour explorer à fond les services et le rôle que ces appareils et outils peuvent jouer – ou jouent déjà, parfois à notre insu – dans notre quotidien. Le commentaire du directeur général, Carol Cotton, après l’événement, fut: «Nous avions comme objectif de démontrer la nécessité pour nos entreprises, organismes régionaux et intervenants culturels de faire le virage vers le numérique. Les commentaires obtenus des participants à notre colloque me font dire: mission accomplie!».

Au programme de l’événement figurait la remise des prix Cultiv’Art de Culture Gaspésie, pendant le cocktail dînatoire du 23 novembre. Le Technocentre TIC y a remis son Prix numérique au Musée de la Gaspésie pour son projet Gaspésienne No 20, reposant sur une technologie très avancée.

Pour plus d’information sur le ProTIC 2017, consultez le site www.protic.ca #ProTIC17.

À propos du Technocentre TIC

La mission du Technocentre TIC est de soutenir et de promouvoir les entreprises du secteur des technologies de l’information et des communications de la Gaspésie‒Îles-de-la-Madeleine par le développement de l’économie numérique, afin de faire du secteur des TIC un vecteur de l’économie de la région. Le Technocentre TIC est fier de compter près de soixante membres et partenaires sur tout le territoire de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.