Projets

Cellules d'innovation en culture, tourisme et numérique

Lancement et appel à candidatures

Dans le contexte du projet, un Lab vivant est une démarche menée par un groupe de participants, appelé cellule d'innovation. Le projet vise le démarrage de trois cellules d'innovation dans la région.

Le projet, initié par le Technocentre TIC Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (TCTIC), en partenariat avec le Living Lab en innovation ouverte (LLio) et Cpour.ca, vise le démarrage d'une cellule d'innovation par MRC dans au moins 3 MRC sur le territoire Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. Il a pour but la mise en place d'une démarche de prototypage d'expériences touristiques et culturelles enrichies par la technologie. Plus précisément, l'objectif est d'établir des collaborations entre tourisme, culture et numérique comme moteur de création, d'innovation et d'attractivité régionale. Cette collaboration, sous forme de projets d'innovation, sera encadrée par une démarche de recherche-action. Cette démarche se déroulera en mode lab vivant, ce qui implique l'application de certains principes d'innovation ouverte et collaborative.

Concrètement, l'expérience vise le développement de compétences à l'innovation collaborative et la littératie numérique; le prototypage d'expériences culturelles et touristiques enrichies par la technologie ainsi que la création d'une communauté technoculturelle durable. La finalité : formaliser le déploiement au soutien du développement de l'économie numérique de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et, ultimement, la rétention et l'attractivité de la main d'oeuvre ainsi que le développement économique et social de la région. La documentation de la démarche, quant à elle, permettra un transfert des méthodes et de leurs retombées à d'autres régions de la province et du pays aux prises avec des enjeux similaires.

Cette recherche-action reçoit un financement du Conseil de recherche en Sciences humaines du Canada (CRSH), plus précisément le programme d'Innovation dans les collèges et la communauté – Subvention du Fonds d'innovation sociale destiné aux collèges et communautés (CRSH-ICC-IS), de 120 000 $/année pour deux ans (31 mars 2018 – 30 mars 2020). Ces fonds serviront à l'animation de la démarche, la mobilisation des acteurs autour des cellules et à la recherche et au transfert des connaissances. Les institutions culturelles et touristiques qui accueilleront ces cellules recevront ainsi un accompagnement, pourront développer des compétences numériques et d'innovation collaborative, en plus de voir à l'émergence d'un prototype menant à la réalisation d'une expérience culturelle et touristique enrichie par la technologie.

Il y a deux manières de participer à la démarche : en étant participant actif dans l'une des trois cellules ou en proposant son organisation pour accueillir la démarche de Lab vivant. Ces deux manières sont décrites aux pages suivantes.

Soyez le Lab vivant de votre territoire

Volet 1 : appel auprès des organisations culturelles

Pour une période de 18 mois, prenez part à un Lab vivant et accueillez une démarche de cocréation au sein de votre organisation. La cocréation se fera au sein d'une cellule d'innovation (groupe de travail) composée de 5 à 8 personnes (incluant les personnes de votre organisation) par une démarche de design centrée sur l'humain (plutôt que centrée sur la technologie).

Afin de devenir organisation d'accueil de la démarche (pour être "Lab vivant"), vous devez être une organisation culturelle accueillant des clientèles locales et touristiques et vous engager dans cette démarche d'innovation ouverte et collaborative.

Votre engagement représente :

  • la collaboration à documenter les enjeux et les problématiques de vos institutions (moins de 5 heures)
  • la participation à 5 à 8 rencontres de cocréation accompagnées par le LLio (2-3 heures par rencontre)
  • l'aide au TCTIC dans la logistique des rencontres (ex.: offrir un lieu de rencontre)
  • la participation aux échanges de la communauté virtuelle, documenter vos apprentissages (ex.: photo, vidéo, etc.) (moins de 5 heures)
  • la participation à une journée régionale (Sprint créatif en mai ou juin 2019) regroupant les trois cellules et divers acteurs du milieu (7 heures plus votre déplacement)
  • l'engagement à favoriser le recours à l'expertise régionale par l'utilisation des ressources numériques locales

Notre engagement représente :

  • l'accompagnement lors des rencontres de cocréation (animation, prototypage et mise en oeuvre des expériences)
  • la formation et l'accompagnement dans l'apprentissage menant à une littératie croisée et des compétences communes entre les acteurs culturels, touristiques et numériques
  • la prise en charge des frais d'animation (matériel et espace externe au besoin), de déplacement des experts
  • les communications et le transfert des connaissances.

Le projet finance l'ensemble de la démarche de cocréation pendant deux ans (co-identification des besoins, idéation, coconceptualisation, prototypage) à l'exception des coûts de réalisation des expériences culturelles et touristiques enrichies avec la technologie.

Critères de sélection :

  1. Pertinence et impact souhaité :
    • Besoin d'accompagnement de l'organisation culturelle dans un processus d'innovation ouverte
    • Proposition d'un enjeu, d'un problème, ou d'une intention :
      • dont la solution implique la cocréation d'une expérience, d'un dispositif, d'une manière de faire qui implique le numérique
      • avec un potentiel pour le développement local (qui se déroule dans la région et dont les impacts y sont maximisés)
    • Valeur ajoutée/complémentarité par rapport aux projets déjà réalisés par l'organisation
  2. Intérêt, disponibilité et engagement dans ce processus d'innovation ouverte et collaborative :
    • Ouverture au processus d'innovation collaborative qui est centré sur les humains, la créativité systématique et le prototypage plutôt que centré sur la technologie et l'apport d'experts
    • Ouverture à l'approche d'innovation ouverte qui implique d'accueillir des intervenants de la région dans le projet de cocréation
    • Disponibilité (temps) : au moins une personne de votre organisation doit être présente à chaque rencontre de la cellule d'innovation (donc la disponibilité de deux à trois personnes de votre organisation serait un atout)
    • Lieu d'ancrage : Votre organisation doit disposer d'un espace de cocréation pour accueillir les rencontres de la cellule d'innovation/du projet Lab vivant

Si vous souhaitez déposer votre candidature, consultez la section « Dépôt de candidatures » à la fin du présent document.

Participez au Lab vivant de votre territoire

Volet 2 : appel auprès des acteurs issus des entreprises et organisations culturelles, touristiques et numériques

Découvrez, sur le territoire, des acteurs qui peuvent avoir un impact pour vous en intégrant une cellule d'innovation.

Les cellules d'innovation sont des groupes composés de 5 à 8 intervenants, provenant du milieu culturel, touristique ou numérique, qui devront se rencontrer 5 à 8 fois en 18 mois. Lors de ces rencontres, idéateurs, professionnels de la culture et du tourisme et experts en numérique auront à développer, réfléchir, relancer et questionner les idées novatrices suggérées afin de converger vers un projet d'expérience culturelle/touristique enrichie par le numérique. Ultimement, lorsqu'elles seront concrétisées, ces idées permettront à la population en général et aux visiteurs de vivre des expériences intensifiées et améliorées et d'accéder plus facilement à la culture par le numérique. Les cellules contribueront aussi à augmenter l'attractivité touristique des organisations culturelles et du territoire gaspésien en offrant une visibilité par le biais d'expériences culturelles enrichies par le numérique mais aussi par la possibilité pour les visiteurs d'être partie prenante à titre d'usagers à la validation/utilisation des prototypes. Du point de vue de la recherche, on s'intéresse à documenter l'impact de ce genre de démarche de cocréation sur la consolidation de communauté technoculturelle dans la région.

Le but, pour chaque cellule, sera d'identifier les attentes et besoins des usagers puis de générer des pistes de solutions qui seront cocréées, explorées, prototypées puis validées dans le cadre de la démarche. Bien qu'on ne puisse déjà savoir quelles innovations émergeront, on peut anticiper la cocréation de nouvelles expériences de médiation culturelle enrichies par la technologie; de nouveaux procédés d'accueil, de partage, de rencontre ou de promotion; de nouveaux outils de cueillettes et d'utilisation des données (Big Data) sur les clientèles; et d'intégration de formes artistiques dans des interfaces numériques, etc.

Votre contribution pourrait représenter une participation à 5 à 8 rencontres (2-3 heures par rencontre co-animées par le LLio et l'organisme culturel hôte du "Lab vivant"). Votre participation représente également une participation active dans la communauté virtuelle (groupe Facebook) et à la documentation de vos apprentissages (ex.: photo, vidéo, etc.) (moins de 5 heures pendant 18 mois).

Notre engagement représente :

  • Accompagnement lors des rencontres de cocréation (animation, prototypage et mise en oeuvre des expériences);
  • Formation et accompagnement dans l'apprentissage menant à une littératie croisée et des compétences communes entre les acteurs culturels, touristiques et numériques;
  • Contribution à une partie des frais de participation individuels (nous disposons d'un budget de 2000 $ par cellule).

Critères de sélection :

  1. Pertinence et impact souhaité :
    • Contribution de votre part à cette démarche
    • Contribution de cette démarche à votre développement professionnel
  2. Intérêt, disponibilité et engagement
    • Ouverture au processus d'innovation collaborative et ouverte (les idées qui émergeront de la démarche appartiendront à tout le monde)
    • Disponibilité (temps) à participer aux rencontres de la cellule d'innovation

Dépôt de candidatures

Pour manifester votre intérêt à être le Lab vivant de votre territoire ou à y participer veuillez remplir le formulaire en ligne avant le 5 octobre 2018, à midi.