Retour en haut

Panel – Ville intelligente et participation citoyenne

À l’occasion de ce panel, le ProTIC reçoit 3 maires et mairesses qui viendront nous aider à mieux comprendre leur vision de la ville intelligente et du rôle de la participation citoyenne dans les actions qu’ils entreprennent pour faire ce virage.

Participation citoyenne

Elle se définit comme l’interaction au cours de laquelle, des personnes, morales ou physiques, agissent en vue de prendre part à, ou d’influencer, une décision publique ou privée pouvant avoir un impact sur la communauté. Au sens large, la participation citoyenne regroupe donc toute forme d’interaction, qu’elle s’inscrive dans le cadre d’un processus établi (participation publique) ou non (participation sociale), ainsi que la participation à la vie politique (élections, par exemple). La participation citoyenne vise notamment à assurer une meilleure adéquation entre les besoins de la population et les décisions. Il s’agit souvent d’un facteur clé dans l’acceptation et l’appropriation d’un projet.

Ville intelligente

L’expression « ville intelligente », traduction de l’anglais Smart City, désigne une ville utilisant les technologies de l’information et de la communication (TIC) pour « améliorer » la qualité des services urbains ou encore réduire ses coûts.

Présenté par

  • Julie Morin, mairesse de Lac-Mégantic

    Julie MorinMairesse, Ville de Lac-Mégantic

    Julie Morin est née à Granby. Elle a fait ses études en communication à l’Université de Sherbrooke avant de devenir planificatrice média chez Cossette Communication-Marketing, à Québec, où elle y a développé des concepts novateurs durant 4 ans. Elle a ensuite travaillé dans le milieu politique en occupant un poste d’attachée politique et de directrice de bureau pour un député de l’Assemblée nationale du Québec.

    En 2010, elle s’établit à Lac-Mégantic avec son conjoint originaire de la région, où ils y fondent leur famille. Mère de trois enfants, elle devient présidente de la Maison de la famille du Granit et réussit, grâce à ses grandes qualités de mobilisatrice, à doter son quartier d’un parc intergénérationnel. Sur le marché du travail, elle a occupé un poste d’agente d’accueil et d’intégration des nouveaux arrivants et contribue à l’atteinte des objectifs de la région en matière d’attraction de main-d’œuvre. Elle débute son implication politique en devenant conseillère municipale en 2015, où elle mènera de front les dossiers de la Commission des arts, de la culture et du patrimoine ainsi que ceux de la Commission de la famille et des aînés. En novembre 2017, à 34 ans, Julie Morin est élue mairesse de Lac-Mégantic. Elle propose une vision novatrice pour cette ville de 6000 habitants. Mobilisatrice, habile communicatrice et dynamique, elle souhaite voir sa ville se relever, innover et devenir un leader en matière de développement durable et transition énergétique.

  • Roch AudetMaire, Ville de Bonaventure

    Roch Audet est revenu dans sa ville natale en 1996. Ayant fait des études à l’Université de Montréal en relations industrielles, il trouvait important de venir contribuer au développement de sa région et d’y fonder une famille. Après un séjour à la Coopérative forestière de St-Elzéar, à titre de directeur des ressources humaines, il fonde, avec une partenaire d’affaires, sa propre entreprise de consultation en ressources humaines. Plusieurs implications auprès de la Chambre de commerce et de la Corporation de développement économique lui permettent de prendre conscience que pour changer les choses, il faut faire un pas de plus. C’est pourquoi il se lance en politique municipale en 2013.

    Après avoir passé plus de 15 ans en gestion des organisations, il trouvait important de partager son expérience et ses connaissances dans le développement de sa communauté. La population de Bonaventure fait confiance à M. Audet en lui offrant la possibilité de poursuivre ses objectifs avec un deuxième mandat en 2017. Il est fortement impliqué dans le développement régional, sa participation à divers comités régionaux prend une plus grande envergure avec son élection comme administrateur au conseil d’administration de l’Union des municipalités du Québec et sa nomination au Conseil exécutif. Toujours dans l’optique de contribuer au développement de la région de la Gaspésie, sa présence à des comités provinciaux permet d’établir des liens politiques et d’affaires.

    Père de 3 enfants, il souhaite bâtir une communauté qui leur permettra de revenir s’établir dans une région en croissance. Il prend comme engagement de faire autrement, afin de contribuer à tracer le chemin dans les zones qui ne sont pas encore exploitées.

  • Mathieu LapointeMaire, Ville de Carleton-sur-Mer

    À la suite de ses études en communication, Mathieu a choisi de revenir s’établir à Carleton-sur-Mer afin de contribuer activement au développement de son milieu. En plus de ses implications en politique municipale, il a notamment œuvré comme agent de développement au CLD puis à la MRC Avignon. Pour lui, le développement d’une Ville passe nécessairement par une implication active et soutenue des citoyens qui la composent.

Commandité par